Bientôt des factures individuelles pour le chauffage central ?

Publié par Cindy 0

A partir de mars 2017, chaque foyer connecté au chauffage collectif devra se doter d’un boîtier électrique qui donnera la possibilité de suivre sa consommation énergétique.

Les logements qui ne satisferont pas à cette directive, risqueront d’être flanqués par une amende. L’installation d’un dispositif qui semble difficile n’est en retour pas inquiétante.

Dans un an, les copropriétés équipées d’un chauffage central vont devoir se faire installer un appareil de mesure par logement pour évaluer sa propre consommation. Ce système, qui respecte la loi sur la transition énergétique soutenue par Ségolène Royal, sera accompagné d’une campagne d’information nationale.

Une situation qui provoque l’incompréhension de certaines associations. Les adeptes de ce nouveau système de facture individuelle, avancent des économies d’énergie fermes qui devraient être accomplies à la fin. En fait, les ménages équipés d’un chauffage collectif consomment plus, comme cette consommation est payée par la collectivité.

Peu importe, l’ensemble des immeubles concernés ont comme période butoir, mars 2017 pour appliquer la directive au risque de se voir infliger des amendes tournant entre 1.500 euros par logement et par an. Les foyers devront aussi louer l’appareil car il « devrait coûter 4 euros par mois et par foyer », d’après Le Parisien.

Alors qu’elle est déjà boudée, cette décision a déjà été appliquée et apporter des résultats satisfaisants dans certains pays européens, tels qu’en Suisse ou en République Tchèque. En France, « l’économie moyenne peut atteindre les 20% sur la facture, soit 450 millions d’euros de pouvoir d’achat récupéré », ou 35% « si les ménages réduisent le chauffage à 18 degrés dans les chambres », indique Laurent Sireix, le président du syndicat de la mesure, qui réunit les entreprises du secteur au Parisien.

Un « défaut législatif »

Ce jeudi, une campagne de sensibilisation a été entamée sur le territoire national. « Pratiquement, des prestataires de services rencontreront des locataires ou des propriétaires concernés au cours de 2016. Un agent procédera à l’installation de chaque radiateur un petit appareil qui peut faire un calcul de la dépense énergétique et un relevé à distance sera réalisé une fois par an pour produire une facture individuelle qui sera envoyée par la suite au syndic de l’immeuble », souligne M. Sireix.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>