Comment chiner du mobilier en fer forgé

Publié par Cindy 1 278 views0

Les meubles en fer forgé sont de retour avec une gamme bariolée de tables, fauteuils, bancs, chaises pour l’extérieur avec de jolis enroulements apprêtés.

Quand les beaux jours font leur apparition, le dehors devient l’endroit idéal pour passer du bon temps dans du beau mobilier surtout quand on a de l’ancien. Et quand on parle du mobilier de jardin ancien on parle de rotin, ou encore du fer forgé. Le rotin est en vogue actuellement, mais il demeure fragile.

Mettez en avant le fer forgé qui a l’avantage de résister au temps. Les meubles sont très difficiles à déplacer surtout un peu durs, mais superbes. Ce meuble a commencé à être créé par les anglais au milieu du XIXe siècle. Ils conçurent des tables, des fauteuils, des chaises, des bancs pour l’extérieur avec des jolies circonvolutions tarabiscotées.

S’ils sont assez performants pour tout ce qui concerne la fonderie, les français se spécialisent plutôt dans le fer forgé avec surtout la parure des jardins du XIXe siècle, appelé le mobilier d’Arras.

Des signes caractéristiques

La technique de la forgerie donne la possibilité de déformer un métal à chaud, alors que la fonderie est un alliage fondu dans un moule. Dès les années 1840, les usines Grassin ou après St-Sauveur d’Arras, sont les maitres du mobilier en fer forgé. Ceux-ci produisent de merveilleux meubles avec deux signes distinctifs, les pieds sabot de cheval des griffes de lion. Ensuite la guerre de 1914 fut son apparition, comme Arras se trouvait sur la ligne de front entrainant la destruction de la majorité des usines et de leurs archives. Ces entreprises n’ont pas pu retrouver leur richesse avant de dépérir dans les années 60.